Guest Blogger: Melanie Leblanc on How She learned to Love GoodNotes! [en français!]

Évaluation des textes d’élèves à l’aide d’une application d’annotation

Mélanie Leblanc

C’était la fin de l’étape et il me restait encore beaucoup de corrections à faire avant de faire le calcul des notes pour le bulletin; mes élèves avaient écrit plusieurs textes et je n’avais donc pas de temps à perdre. Je suis donc repartie avant la fin de semaine avec ma pile de corrections et mes grilles d’évaluation imprimées. J’avais cependant oublié d’imprimer les textes de mes élèves… J’ai essayé tant bien que mal d’installer ma nouvelle imprimante, sans succès. Je n’ai donc pas eu le choix: j’ai ouvert mon iPad et l’application GoodNotes, téléchargée quelques semaines auparavant.

J’avais encore peu expérimenté avec les logiciels qui me permettraient d’annoter les textes de mes élèves; pourtant, j’y pensais depuis maintenant plus de deux ans. J’avais donc décidé d’ajouter cet outil à ma liste d’objectifs pédagogiques TIC pour l’année puisque je me rappelais régulièrement qu’il était temps que je m’y mette.

Avant tout, ce qui est important est que l’outil me facilite la tâche et puisse en même temps offrir un avantage pour mes élèves. En ce qui concerne la correction de textes sur la tablette; je n’en étais pas tout à fait convaincue. Comment écrire et surligner clairement pour rendre les commentaires et les indications lisibles? Transformer tous les documents en PDF me prendra-t-il plus de temps? Que faire pour les élèves qui préfèrent écrire à la main ou qui réussissent mieux ainsi?

Ma collègue en math et sciences, Mme S., avait récemment présenté GoodNotes et son travail avec l’application dans sa classe lors d’une rencontre de nos matinées techno-pédago. Je m’étais donc déjà familiarisé avec l’application. Il ne restait qu’à importer les documents de mes élèves. Voici donc les étapes que j’ai suivies pour annoter avec GoodNotes:

  1. J’ai d’abord importé le PDF sur lequel je voulais travailler:

photo 1 (2) photo 2 (2) photo 3 (3)

J’ai importé individuellement les documents de mes élèves à partir de Google Drive. Cette étape était plutôt longue pour le premier travail puisque j’avais oublié de sauvegarder les documents en PDF. Il n’est pas possible d’importer directement un document Google sans avoir d’abord complété cette étape. Ce qui est pratique, c’est qu’il est possible de sauvegarder plusieurs documents à la fois en tant que PDF.

 

  1. J’ai créé des dossiers ou «catégories» dans l’application afin de m’y retrouver (à faire en premier idéalement).

photo 4 (2)

  1. J’ai annoté les documents des élèves à l’aide des fonctions: écriture, surlignage et soulignage. L’application nous permet aussi de zoomer sur le document afin d’écrire lisiblement à la main.

photo

  1. J’ai importé à nouveau ce PDF sur GoogleDrive dans mes dossiers d’élève afin de pouvoir facilement les repartager avec mes élèves. (Toutes mes élèves ont déjà l’habitude de recevoir des documents et de les gérer dans Google Drive):

photo 1 (1) photo 2 (1) photo 4 (1) photo 5 (1)

À la remise des travaux en classe, les élèves ont bien apprécié l’annotation et la correction avec un code de couleur et d’y avoir accès sur iPad. Certaines ont cependant préféré avoir une copie imprimée lorsqu’il était temps de faire les corrections.

Somme toute, j’ai bien apprécié l’expérience d’annotation sur tablette. Une fois les documents importés et organisés, il a été très facile et rapide de les annoter les uns après les autres. Cette fois-ci, j’avais imprimé les grilles d’évaluation sur lesquelles je notais. La prochaine fois, je tenterai d’importer la grille d’évaluation directement sur chaque document afin d’annoter celle-ci dans GoodNotes. Les élèves consulteront et conserveront alors leurs grilles d’évaluation au même endroit et pourront l’imprimer au besoin.

Je vous recommande donc l’essai de GoodNotes pour commenter et noter les textes de vos élèves et je vous mets au défi comme moi de gérer vos corrections qui s’en viennent, sans papier!

Advertisements

QAIS EASY TECH 101 CONFERENCE: WHAT I LEARNED #2

Screen Shot 2014-11-04 at 9.23.12 AMAnother app that was presented to me by the young gentlemen from Selwyn House was an app called Skitch.

Price: free

Level: Easy!

Skitch is a simple mark up app, but sometimes simple is the best. Want your kids to mark up a map of Europe to show who was who in WWII?Want them to identify certain elements of an image for art?  This is your app.

Skitch gives you several options:

Screen Shot 2014-11-04 at 8.57.27 AM

I chose a photo from my camera roll and used the arrow option and text option to mark it up:

Screen Shot 2014-11-04 at 8.57.55 AM Screen Shot 2014-11-04 at 8.58.27 AM Screen Shot 2014-11-04 at 8.59.38 AM

Some other options include blurring, highlighting, shapes.

But you can also mark up a google map:

Screen Shot 2014-11-04 at 9.06.49 AM

The possibilities are endless for this one- for events, you can show people where they should park and where to enter. Or for classes- mark up country maps, make trajectories, highlight historic monuments in the city!

Simply access the map you want through the google map search engine and then snap the shot you want.

The same goes with marking up a web page – search the page you want, snap it and then highlight away!

Screen Shot 2014-11-04 at 9.09.46 AM

For all of these options you can either mail the finished product or save to photos, where you can open it in other apps if you so desire.

You can also annotate PDFs apparently, but when I tried it wouldn’t let me annotate. i could get the PDF into Skitch but it would not show me any annotation options. But this might be a temporary glitch, as each time I opened the pDF in Skitch, I would get a message saying that I could not connect to the iTunes store. Not sure what that has to do with anything, but it makes me think something was not right.

Besides the PDF snafoo though, Skitch is a really easy, quick way to mark up images or text.